Page d'accueil » fonctionnalités » Transports inhabituels dans les villes européennes

    Transports inhabituels dans les villes européennes

    Abandonnez les tubes encombrés et les bus au rythme d'escargots et explorez les différentes villes d'Europe grâce à un réseau de transports tout aussi éclectique. Paul Murphy étudie comment échapper à la corvée dans la ville et s'intègre dans le paysage avec ces façons de faire du tourisme insolites..

    Londres par pédale

    Faire du vélo autour de Londres peut sembler une idée folle, mais pourquoi ne pas laisser quelqu'un d'autre faire le travail de pédale à votre place? Roulez dans le confort (relatif) à l’arrière d’un pédicab / pousse-pousse / charrette / bogue ou de tout autre nom qu’ils imaginent, et parcourez Londres en évitant les tubes de sueur, les trajets en bus avec arrêt et les taxis trop chers - la solution parfaite pour naviguer dans Covent Garden et les rues sinueuses de Soho. Pour plus de détails, visitez www.carettarickshaw.com, www.londonrickshaws.co.uk, www.ecochariots.com ou www.bugbugs.com (qui a lancé la première entreprise de pédicab à Londres en 1998).

    GoCars

    Imaginez l’homme d’amour de Herbie (The Love Bug), 49 cm, jaune banane, le favori de la télévision pour enfants Brum et une voiturette de golf; ajoutez un soupçon d'élan et vous obtenez une GoCar (www.gocartours.es): la première voiture de narration guidée par ordinateur au monde. Après de grands succès à San Diego, San Francisco et Miami (Le magazine Time appelé «la plus cool invention de l’année»), on peut maintenant les trouver à Valence, Barcelone et Lisbonne. Chaque voiture peut accueillir deux personnes (l'âge minimum de conduite est de 21 ans) et atteint 60 km / h (35 mi / h). Tous ont des itinéraires GPS à suivre. c'est aussi parfaitement acceptable d'aller «hors piste». Les prix sont très raisonnables: 35 € (par voiture) pour la première heure, 20 € à 25 € pour les heures suivantes, ou 99 € pour la journée, carburant et assurance compris. Lisbonne propose également des poussettes électriques GPS racontant des histoires (www.golisbon.com/tours), dont le prix est similaire, mais qui peuvent choisir quatre passagers ou un chauffeur..

    Segway

    Le Segway ressemble à un scooter scié sur des roues surdimensionnées. Créé en 2001 par l'inventeur américain non-conformiste Dean Kamen (considéré comme le Willy Wonka du monde de la mobilité), cet appareil compact est parfait pour explorer les rues étrangères tout en évitant les douleurs aux pieds. Comprendre les bases prend environ 10 minutes, mais, à moins d'être sérieusement mal coordonné, rester debout n'est pas trop difficile. Les commandes sont simples: penchez-vous en avant pour avancer, en arrière pour reculer, et tournez la poignée de direction pour aller à droite ou à gauche. Des circuits sont disponibles à Barcelone (www.segwaytours.cat), à Madrid (www.madsegs.com), à Berlin, à Budapest, à Paris et à Vienne (www.citysegwaytours.com), à Florence et à Rome (www.nerone.cc). . Les Segway ne sont pas encore autorisés pour un usage public au Royaume-Uni.

    Scooter autour de la ville éternelle

    Lorsque vous êtes à Rome, faites comme les Romains - ce qui signifie généralement avoir l’air insondable quand vous conduisez probablement une Vespa. Le seul problème est le million d'autres usagers de la route romains notoirement anarchiques qui pensent que le code de la route est le prochain roman de Dan Brown. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas conduire une Vespa, c'est simplement qu'il est plus judicieux (et moins cher avec votre assurance voyage) de laisser un professionnel local agir évasivement pendant que vous montez passionné et concentrez-vous sur la vue. Nerone (www.nerone.cc) propose des circuits en Vespa et étend l’idée à quatre roues avec la Fiat 500 classique, petite mais parfaitement formée..

    Deux Chevaux à Paris

    Edgy, slick et chic sont trois adjectifs typiquement parisiens que vous n'entendrez jamais entendre appliqués à la modeste Citroen 2CV. C'est plus Pierre-Yves Gerbeau que Thierry Henry, plus Zut Alors! que Ooh La La! et plus de «chambre contre la toux» que de «va va voom». Mais ironiquement pour une ville où les autochtones sont réputés pour leur style conscient, c'est peut-être pour cette raison que les parisiens et les visiteurs aiment les Deux Chevaux. C'est une icône peu chère, amusante et anti-style, bien que tout aussi français que la Tour Eiffel, Brigitte Bardot, des sauteurs géants et des ficelles d'oignons. Quatre compagnies sous un parapluie (www.4roues-sous-1parapluie.com) proposent des visites du centre de Paris, avec des chauffeurs portant des bonnets plats qui fournissent des commentaires locaux informatifs et divertissants. Le toit à toit souple offre une vue panoramique sur les sites touristiques. Les rues étroites et escarpées de Montmartre, interdites aux visites en bus, sont facilement négociables. Prix ​​à partir de 19 € par personne.